Suiss l’hiver en version originale

Le futur des applications Adobe Creative sur tablettes numériques Microsoft

Adobe Project Parfait

C’est une experimentation (mode beta) d’Adobe, qui permet dans un navigateur de décomposer un PSD pour :

  • extraire les codes couleurs
  • extraire du code CSS
  • copier-coller le texte
  • exporter les calques dans des formats optimisés (gif, jpg, png)
  • obtenir les dimensions des éléments ou les distances entre calques

projectparfait.adobe.com

Bref un outil léger, pratique INDISPENSABLE !!

Les systèmes d’exploitation en 2014

Avril 2014 : d’après la fréquentation des sites web. (Médiamétrie)


Plus de 6 visites sur 10 proviennent de Windows !!!

Malgré l’arrêt du support technique au cours du mois d’avril, windows XP représente toujours 13% des visites (pile poil comme son âge : 13 ans)


Du nouveau sur google map

Maintenant il y a les plans des pistes des stations

Google glass …. nan la montre Galaxy Gear

Flat design kesako ???!!?

Avec l’arrivée d’iOs 7 et Windows 8 tout le monde en parle …
Plus qu’une mode ? en tout cas c’est la grande tendance 2014 !

1) Eléments et designs épurés

Dans le Flat Design, il n’y a pas de texture, pas d’ombre portée, ni de dégradé, rien qui puisse donner de la profondeur aux objets ou une illusion de relief. Rectangles et cercles de rigeurs.

La conséquence directe de cette philosophie est que le travail d’ergonomie doit impérativement se concentrer sur la hiérarchisation des éléments entre eux et leur standardisation par rapport à leur fonction. (j’avoue j’ai taxé la phrase)

2) Ainsi font font font les polices

Deux ou trois familles de polices peuvent cohabiter, il faut aussi jouer avec les variantes de chaque police (gras, italiques), et ne pas hésiter à multiplier les tailles de texte pour bien faire ressortir une idée principale, mais toujours dans un souci d’épuration et de légèreté visuelle.

3) Les couleurs

Autre élément de différenciation : les couleurs. Les sites en flat design utilisent des couleurs vives et des fonds très contrastés.

Vive les couleurs primaires et secondaires (rouge, bleu, jaune,orange, vert, violet) .

En Flat Design peut aisément cumuler 6 à 8 couleurs différentes.

Et surtout les couleurs c’est pas forcement pour faire jolie mais pour mettre en avant les fonctionnalités.

4) Epuration, icônes et illustrations.

A l’inverse du tout photo, le flat design marque un retour aux fondamentaux, les icônes sont utilisées pour guider l’utilisateur.

Si vous devez illustrer votre contenu, réduisez au minimum le nombre de photos, ainsi que leur taille. Permettez à vos internautes de zoomer d’un simple clic, tout le monde sera content.

L’interface est simple, épurée !!! Le design minimaliste utilise de grands éléments dans de larges espaces, afin d’éviter que le résultat ne paraisse surchargé.

5) Le flat design et le web responsive

Fondamentalement, ces 2 techniques sont faites pour s’entendre et vont aussi de pairs ! Le design responsive est créé à la base sur une grille, qui permet de repositionner les éléments suivant le support sur lequel il est lu, est donc forcément en corrélation avec ce système d’aplats de couleurs.

Et surtout le flat design est totalement orienté navigation TABLETTE.

sources :

blog.octo.com

blog.gaborit-d.com

fr.wix.com

blog.lunaweb.fr

>>> Des exemples !!! <<<

Pub caché

Un bon exemple de pub caché dans une vidéo pseudo « Sport extreme » !!

de beaux plans sur les voitures Ford ! non ?

La nouvelle google maps

elle est en preview à cette adresse : http://www.google.com/maps/about/explore/


Montagne du Jura

Deux prints du JURA, la montagne prêt de chez vous :)